Exposition Phaínô

Elena Vloeberghen, Julie Larrouy, Antone Israel

Accessible pendant toute la durée du cycle, les soirs d’événements,
ou sur rendez-vous ( contacts : elena.vloeberghen@gmail.com, julie.larrouy@gmail.com , antoneisrael@gmail.com.)

Elena Vloeberghen, visual artist

A Perspective on a Fallen Object

A solitary walk
a veiled conflict
a tacit compromise
When do we become, does it become us? 
Is it the tension between restlessness and calmness, passion and duty, vulnerability and resilience, open and closed, beautiful and interesting, destruction and creation, functional and artistic, that changes us?
Elena weaves contradictions into a veiled conflict.

Une promenade solitaire
un conflit voilé
un compromis tacite
Quand devient-on, cela devient-il nous-mêmes ?
Est-ce la tension entre agitation et calme, passion et devoir, vulnérabilité et résilience, ouvert et fermé, beau et intéressant, destruction et création, fonctionnel et artistique, qui nous change ?
Elena tisse des contradictions en un conflit voilé.

Julie Larrouy, artiste plasticienne

Honest host, 6 fac-similés du poster honest host réalisé en 2019, affiche publicitaire photocopiée en couleurs, 120 cm x 160 cm, 2020

Honest host, 6 facsimiles of the honest host poster made in 2019, color photocopied ad poster, 120 cm x 160 cm, 2020

Honest Host évoque à la fois celui.celle qui reçoit et celui.celle qui est reçu.e. L’ambivalence du terme peut être vu comme le point de départ du projet. 
Pour Phaino il consiste en une série affichée de facs similés réalisés à partir d’une publicité trouvée promouvant les services d’un opérateur de télécommunication mobile. Le projet met l’accent sur les opérations qui usent cet objet, en décompose le sens par des allers-retours de son cadre promotionnel à sa matérialité dérisoire.

Honest Host evokes both the one who receives and the one who is received. The ambivalence of the term can be seen as the starting point of the project. 
For Phaino it consists of a displayed series of similar facs made from a found advertisement promoting the services of a mobile telecommunications operator. The project focuses on the operations that use this object, decomposing its meaning by going back and forth from its promotional framework to its derisory materiality.

Antone Israel, artiste visuel

Sans-titre #5, 4 affiches A2, 2020
Sans-titre #5, 4 posters A2, 2020


El otro soy yo, photo d’identité et pochette trouvée rue de la Paix, 1/1 2020

El otro soy yo, passport photo and wallet found rue de la Paix, 1/1, 2020

Une série d’affiches enroulées sur elles-mêmes telle un parchemin ne laisseraient percevoir qu’une ligne de ce qui y est représenté. Une image unique dont la totalité ne se donnerait que par fragments. Les notions de cadre et de formats ne se logerait plus tant dans un rapport de surface mais se reconstitueraient plutôt en un rapport de reproductibilité. 
Par répétition et superposition cette image enroulée et démultiplié viendrait reformuler son énonciation première, là où chaque fragments, chaque détails isolés introduiraient une polysémie nouvelle, déployée en faisceau et déliée de son récit originel.  

A series of posters rolled up on themselves like a parchment would let perceive only one line of what is represented there. A single image whose totality would only be given in fragments. The notions of frame and format would no longer be so much a matter of surface area but rather a matter of reproducibility. 
By repetition and superimposition, this rolled up and multiplied image would reformulate its original utterance, where each fragment, each isolated detail would introduce a new polysemy, deployed in a bundle and untied from its original narrative.